EMPATHIE

L’être humain a tendance à considérer les choses sous un angle anthropocentrique, en tenant uniquement compte de ce qui est le mieux pour lui, à un moment donné. Nous construisons sur les écosystèmes et les récifs coralliens pour satisfaire nos besoins et ceci nous a conduit au bord d’un désastre planétaire. Notre avenir dépend d’une vision du monde faite d’empathie, qui ne fasse pas passer le profit avant la santé de notre environnement. Les décideurs doivent faire preuve d’empathie et avoir conscience de la portée de leurs actes. Les systèmes éducatifs et les institutions culturelles doivent souligner l’importance d’adopter une vision du monde axée sur l’empathie et la compassion. Nous devons faire le choix radical de l’empathie, de l’amour, de l’acceptation de soi et de la confiance pour mettre fin aux violences répétées que l’être humain inflige à l’environnement et à ses semblables.

Sujet de: Quyncc Johnson. Colorado, USA